Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 avril 2011 6 23 /04 /avril /2011 18:17

 

MARDI 5 avril 2011

 

La température est glaciale cet après-midi mais le levée du jour magnifique et nous promet les journées estivales qui nous ont été annoncées.

Le footing se passe bien, tant les paysages me saisissent de leur beauté. A vous faire oublier la folie des hommes qui l’assassinent (j’ai entendu l’annonce du rejet de l’eau radioactive de Fukushima à la mer avant de partir, et même si cela était prévisible…) Désormais, vous le savez, je rencontre : un faisan mâle dans le jardin de Marco, un écureuil dans l’arbre, des lapins, des oiseaux… Dans le fossé, une fleur violette type digitale est apparue. Faudra que je vois avec Maman, je pronostique une jacinthe sauvage.

 

Au retour, c’est parti : j’attaque par la semée des pois et haricots nains avec le semoir fraîchement réparé. Les 4 routes de chaque sont vite faites, cela me fait plaisir : le semoir fonctionne parfaitement, les graines s’écoulent et s’enterrent, et surtout je vais à peu près droit… Il faut juste préparer sa route en ôtant d’éventuels obstacles (mottes d’herbe et cailloux voire pierres) et ne pas aller trop vite.

Il faut immédiatement recouvrir les semis d’un voile car les poules attaquent sans perdre de temps. Je m’y attelle péniblement. Je poursuis ensuite sur les salades qu’il faut finir de planter et je remue, en rentrant dans la maison, le purin d’ortie.

Je me trompe une nouvelle fois d’heure et arrive un peu tôt à l’intérieur. Jimmy, dont le dos le fait toujours souffrir, s’affaire silencieusement. Il prépare notamment des bocaux de sauce bolognaise à partir de la viande de bourguignon dénervée et hachée par Marco.

Comme il n’aime pas cuisiner, je prends les devants et concocte, à partir des restes, un risotto fromage et viande et une sorte de hachis Parmentier.

 

Après l’apéritif avec le facteur, nous déjeunons.

Le soleil est magnifique et la température si élevée que je mets des sandales et un bermuda.

Marco me montre comment repiquer les tomates de la terrine collective au godet individuel.

Il faut détacher le système racinaire et le placer au centre du terreau bien humide du godet tout apprêté pour sa venue. De nouveau, Marco me demande de ne pas épargner les plants trop petits et trop faibles et sourit de ma tristesse à l’idée de jeter les frêles tiges vert tendre.

IMGP0876.JPG

Au bout de 15 minutes, je m’aperçois avec stupeur que la quasi-totalité des plants repiqués sont affaissés, et comme fanés. J’appelle Marco en urgence mais il me rassure. Les plants vont reprendre du poil de la bête, ou alors n’étaient pas fait pour une longue existence, il ne s'agit que du stress du repiquage. Et force est de constater, le soir venu, qu’il avait raison. Les plants se sont redressés !

Je poursuis donc et nous voilà avec de nombreuses caisses de plants de tomates.

 

Puis je retourne à mes salades ( j’ai attaqué la laitue rouge depuis quelques temps) et finis la 2e caisse avant de changer la passerelle qui permet d'accèder au jardin en traversant le fossé qui le sépare de l'ensemble des bâtiments avant de semer :

  • 1 terrine de piment fort de la Bresse,

  • piment-20de-20bresse.jpg

  • 1 terrine de poivrons doux Yolo Wonder,

  • 50 godets de courgettes black beauty.

 

 

Le temps de les ranger et d’arroser les plants et il est 20h.

Ce soir, c’est pizza maison et salade frisée.

 

Pss : Circus a mis bas mais les petits restent introuvables. Dommage.

 

METEO :

Températures proches du 0 le matin et du 25° l’après-midi. Soleil inconditionnellement éclatant.

Repost 0
Published by detourparlaterre.over-blog.com - dans Présentation
commenter cet article
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 10:54

Je rattrape un retard bien coupable

 

Des infos sur une ferme remarquable, pour laquelle le label AB n'est qu'un pâle reflet du caractère naturel, respectueux tant des animaux que de l'environnement.

 

La ferme de la Mauvaise herbe, au Plessis, près de Sablé-sur-Sarthre et pas loin de Laval, produit, au delà des paniers bio livrés pour une AMAP de Laval, de la viande excellente et à un coût incroyable : génisses et veaux Salers, agneaux Bleus du Maine... Le tout emballé sous vide et étiquetté !!!!

 

dépliant GAEc mauvaise herbe

dépliant verso GAEC

Repost 0
Published by detourparlaterre.over-blog.com - dans Présentation
commenter cet article
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 10:07

Mais au fait, c'est où la Mayenne ? 

Réponse sur le site du Conseil Général de la Mayenne (53 pour les connaisseurs) : "Au carrefour de l’Anjou, de la Normandie et de la Bretagne, à 1h30 de Paris par TGV", ou encore "Une situation géographique idéale au coeur du Grand Ouest".

Vous l'aurez compris, la Mayenne, en Loire atlantique, c'est THE PLACE TO BE !

Un lien pour en savoir tant et plus : http://www.lamayenne.fr//?SectionId=736

 


La MAYENNE donc, c'est un département français.... (OUF, Merci WIKI)

La Mayenne est un département français qui doit son nom à la rivière du même nom.

La Mayenne fait partie de la région Pays de la Loire. Elle est limitrophe des départements de la Manche, de l'Orne, de la Sarthe, de Maine-et-Loire et d'Ille-et-Vilaine.

Le mont des Avaloirs est le point culminant du département avec une altitude de 417 mètres.

 

 

 Mais c'est surtout un lieu chargé d'histoire !!!!

La Mayenne est occupée dès la Préhistoire.

Après les Gaulois, viennent les Romains.

 

Le département connaît une explosion démographique pendant le Bas Moyen Age et garde ruines ou traces, dans les noms des localités, des édifications féodales.

 

Au XVIe siècle, la canalisation de la rivière permet un boom d’un autre genre : celui de l’activité économique, que ne dément pas la Révolution industrielle naissante.

 

La Mayenne est l'un des 83 départements créés en France le 4 mars 1790. Les deux tiers ouest de l'ancienne province du Maine.

Le tiers sud du département correspond au Haut-Anjou ou Mayenne angevine, c'est-à-dire le nord de l'ancienne province de l'Anjou.

 

Le département sera un haut-lieu de la Chouannerie, révolte des royalistes contre le régime mis en place par les Révolutionnaires. (pour aller plus loin : http://fr.wikipedia.org/wiki/Chouannerie ou lire le roman Les Chouans de Balzac)

 

Au XIXe siècle, deux évènements majeurs :

- d’une part, l’occupation du territoire par ls troupes prussiennes, après la victoire des coalisés à la bataille de Waterloo le 18 juin 1815 et jusqu’à la fin de la guerre, fin 1818,

- d’autre part la « Révolution agricole ».

 

 

Plus d’infos sur l’histoire de la Mayenne ?http://www.lamayenne.fr/front.aspx?PubliId=5987&controller=NavBarViewPublication


 

 

 

Repost 0
Published by detourparlaterre.over-blog.com - dans Présentation
commenter cet article
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 10:05

carte de situation de la Ferme de la Mauvaise Herbe
carte de situation de la Ferme de la Mauvaise Herbe

Carte extraite du site MAPPY.COM

Au centre de cette carte se trouve un point permettant de localiser Préaux, lieu-dit qui appartient à la commune de Meslay-le-Maine, entre Le MANS et LAVAL.
par detourparlaterre.over-blog.com

Repost 0
Published by detourparlaterre.over-blog.com - dans Présentation
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de detourparlaterre.over-blog.com
  • : récit et anecdotes d'un changement de vie.
  • Contact

Profil

  • detourparlaterre.over-blog.com
  • J'ai bientôt 30 ans. L'âge parfait pour les décisions "sérieuses" et commencer une nouvelle vie...

Recherche

Archives