Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 11:02

Il se joue au Théâtre du Rond Point, sur les Champs Elysées à Paris, du 11 janvier du 13 février 2011.

Spectacle sublime, tant pour la performance de l'artiste qui conte en patois et français, chante, danse, slamme, joue .... que par le sujet qu'il traite, sujet qui fait de la disparition du Dodo, massacré par les conquérants de son île natale, une parabole de la chaîne de la vie et de la place de l'homme dans la biosphère mais aussi de l'évolution de la société actuelle. 

En plus de nous soumettre un sujet aussi brûlant d'actualité qu'il n'est unitemporel, l'auteur-conteur-acteur-danseur-philosophe et poète nous fait rire en permanence !!!

 

Quelques courtes citations du spectacle de Yannick JAULIN dont le texte est publié : Yannick JAULIN raconte le dodo, éditions Paradox, collections conteur en scène, 2011: 

- P 28 , dans la bouche de Japiaud, le conteur qui défend son patois :  "la sélection naturelle fait qu'ol aet pas les meilleurs qui survivant dempi daus siècles ol aet les pires. Le monde est pas fait pour les gentils."

- p 36 : Joslin racontant une autre fin du Dodo : « Une course sans vainqueur. C’est ça l’esprit Dodo.
Le Dodo est différent et propose une autre manière de vivre, toujours dans la course, mais avec les autres, avec soi-même.
 »

- p 50, dans la bouche de Japiaud en réponse à Joslin, le spectateur : «  On s’habitue si vite à prendre le rôle des vaincus. Mais, i va raconter une histoire de Géant. Enfin, l’histoire d’un gars qui s’est raconté en géant et qui l’est devenu…Ol est grand temps de se remettre à raconter des victoires…. Et on va le faire ensemble »

 

 

Moins philosophique mais pour le plaisir de rire :

- p 15, Japiaud racontant la vie du Dodo : « Dodo le vit toujours avec les mêmes autour de lui sur son île, de l’enfance à la mort, du petit trou au grand trou comme disait ma voisine :

« Oh i suis bien plus près du grand trou que du petit. »

 

- p 44, Joslin fait dire à un personnage, lors d’une furtive apparition, Pauline Carton : « Quand j’étais jeune, j’avais le visage lisse et des jupes plissées, maintenant, c’est le contraire. »

 

 

A vous de découvrir le reste !

Bon spectacle ….

Partager cet article

Repost 0
Published by detourparlaterre.over-blog.com - dans Coups de coeur ou de gueule
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de detourparlaterre.over-blog.com
  • : récit et anecdotes d'un changement de vie.
  • Contact

Profil

  • detourparlaterre.over-blog.com
  • J'ai bientôt 30 ans. L'âge parfait pour les décisions "sérieuses" et commencer une nouvelle vie...

Recherche

Archives